Brigitte Macron, "Cougar" ? Ce Que Cache La Métaphore De L'animal Prédateur

» Une femme d'une quarantaine ou d'une cinquantaine d'années, qui est déjà mère ne se voit pas sortir avec un jeune bonhomme de 25 ou 30 ans, pourtant ce n'est pas une situation aussi rare que cela et il est possible d'assumer ses envies rien passer pour une cougar. Le phénomène « cougar » est purement « hollywoodien » : En conclusion, tout dépend du réseau social, moins les « atouts » (études, niveau socio-économique) sont importants, plus le réseau est ouvert sur des contacts de entiers âges.Le Phénomène Des Femmes Cougar

Selon elle, «ce qui est nouveau, c'est plutôt la flagrance de ces constats, l'intérêt médiatique que l'on accorde à ces histoires et à celles qui choisissent un ou des partenaires(s) plus jeune(s), ainsi que l'étiquette de cougar qui a été créée pour identifier ces filles». (Néologisme) Jeune homme qui recherche et séduit des donzelles plus âgées que lui (des cougars ).

Placer le comportement l'mec mur comme -je te cite- "de protecteur, d'initiateur, de mentor,de Pygmalion" et de mettre en face celui de la femme mure comme "double faute de goût alliant jeunisme illusoire d'un côté et Œdipe mal soldé de l'autre" c'est encore pis, et ce sont en effet des propos qui ne ressources supplémentaires sont pas seulement désagréables, mais insultants et dévalorisants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *